Bienvenue sur le site officiel de la ville de Triel-sur-Seine (Yvelines)     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Ma Ville > Actualités

Article

Le maire refuse l’abandon du projet de ferme photovoltaïque

Le Maire de Triel proteste vivement contre l’abandon du projet de ferme photovoltaïque dans la plaine de Triel et adresse un courrier au Préfet des Yvelines, demandant l’arrêt immédiat des opérations de remblaiement, initialement destinées à permettre l’installation d’un tel équipement.

|center

« S’il n’y a plus de projet de ferme solaire, il n’est plus nécessaire de continuer le remblaiement de la plaine de Triel ! » Joël Mancel, maire de Triel-sur-Seine.

Dans son édition datée du 15 décembre 2017, le Parisien Yvelines annonçait dans un article citant nommément Philippe Tautou, président de la CU GPS&O, l’abandon du projet de ferme solaire photovoltaïque sur le site de l’ancienne décharge de Triel. Suite à cette publication, Joël Mancel, maire de Triel-sur-Seine et vice-président de la CA2RS lors de la genèse du projet, a fait part de son étonnement et mécontentement au président Tautou dans un courrier qui lui a été personnellement adressé dès le lundi 18 décembre dernier.

« Je n’ai eu aucun échange à ce sujet avec le président Tautou en amont de cette annonce, déplore le maire de Triel. C’est un sujet que je connais particulièrement bien pour l’avoir travaillé pendant de nombreuses années, en tant que maire de Triel et vice-président de la CA2RS. Je réfute les propos tenus dans cet article, relatant « une vague de contestation lors de la présentation du projet ». Les protestations portaient sur le volume et la qualité des remblais et non sur l’implantation d’une ferme photovoltaïque, projet que je défends depuis toujours. »

Des remblais acceptés pour permettre l’implantation de la ferme solaire

« En effet, en 2009, le projet porté par la société ALTERRYA avait mis en évidence un manque de portance sur le site, qu’il fallait combler par un apport de remblais, rappelle Joël Mancel. J’en ai donc accepté le principe. Toutefois, dans le cadre de ma participation aux décisions préfectorales à travers le Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CoDERST), j’ai obtenu de réduire de moitié la hauteur des remblais, ceux-ci passant de 4m à 2m autorisés sur les 70 ha.

J’ai par ailleurs interpelé la commission sur la qualité des matériaux de remblaiement et exigé un contrôle périodique par des membres de la société civile. Hélas cette commission de suivi ne s’est réuni que trois fois en cinq ans. » A l’époque, une entreprise allemande était également intéressée par ce projet et Joël Mancel avait visité une ferme solaire près de Kaiserlautern. « Ce projet est aujourd’hui à l’arrêt en raison des remblais, mais j’ai toujours été et je reste favorable à l’implantation d’une ferme photovoltaïque à cet endroit, déclare Joël Mancel. J’ai d’ailleurs attiré l’attention de notre députée Michèle de Vaucouleurs, sur les enjeux liés à ce dossier et j’ai récemment été en contact avec une société prestataire dans ce domaine, que le site pourrait intéresser. »

L’arrêt des remblais demandé au Préfet

« Par ailleurs, l’arrêté du 16 novembre 2011 qui autorisait la société EMTA à effectuer les remblais prévoyait une durée maximale de six ans pour ces opérations, rappelle Joël Mancel. Ils auraient donc dû prendre fin en novembre 2017. De même, puisque l’article du Parisien fait état d’un abandon définitif du projet selon le président Tautou, les opérations de remblaiement, qui conditionnent ce projet selon l’arrêté de 2011 qui les autorise, doivent prendre fin. S’il ni y a plus de projet de ferme solaire, il n’est plus nécessaire de continuer le remblaiement » , résume Joël Mancel.

Dès lors, le maire de Triel a adressé un courrier en date du 16 janvier 2018 au Préfet des Yvelines, demandant pour ces raisons l’arrêt immédiat des remblais. Il a par ailleurs sollicité un rendez-vous avec le président de la CU GPS&O pour connaître ses intentions quant au devenir de cette plaine et comment il compte la valoriser. »


Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site officiel de la ville de Triel-sur-Seine (Yvelines) } {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional